Connect with us

Chirurgie

Une implantation dentaire durable et réussie avec une hygiène buccale rigoureuse

Published

on

implantation dentaire durable

Après une implantation dentaire, le choix de la brosse à dent est important pour veiller à la propreté de votre dentition et garantir la durabilité de l’implant. Pourtant, sur le marché, il existe une variété incroyable. Qu’elle soit manuelle ou électrique, il est judicieux d’adopter les bons gestes de manière à ne pas endommager l’implant dentaire. Quel est le moment idéal de la journée pour se brosser les dents ? Quel type de brosse faut-il choisir ? Pour découvrir les réponses à ces questions, vous n’avez qu’à suivre notre article.

L’importance de l’hygiène avec l’implantation dentaire

Avoir une bonne hygiène buccale est l’un des critères indispensables pour réussir l’implantation dentaire. Cette intervention chirurgicale nécessite un entretien particulier dans l’intention de pérenniser le support dentaire. Puisqu’il s’agit d’un appareil buccal, celui-ci ne prendra pas forcément la même taille des dents d’origine. En vue de la création d’un espace interdentaire, surtout lors des premiers mois, un nettoyage méticuleux est indispensable. Il faut mentionner également que l’hygiène n’est pas le seul remède. Il est d’autant plus important de consulter périodiquement le dentiste de ce site afin de s’assurer de l’absence de toute anomalie.

La fréquence idéale pour avoir une dentition saine

La fréquence minimale conseillée pour le brossage des dents est de deux fois par jour. Une fois après le petit-déjeuner et une fois le soir après le dîner. En effet, les dentistes recommandent généralement une fréquence de trois par jour après chaque repas. En ce qui concerne une dentition portante un implant dentaire, les deux rythmes de brossage sont efficaces. Cela évitera la formation de caries et l’apparition des maladies parodontales et une mauvaise haleine tout au long de la journée.

En pratique, la durée minimale d’un brossage ne doit pas être inférieure à deux minutes. Toutefois, un brossage qui dure longtemps n’est pas conseillé. Cela peut endommager la gencive et engendrer un déchaussement, des saignements et des vibrations non souhaitées, surtout pour les personnes ayant une implantation dentaire. Connaissant votre rituel de brossage, il faut utiliser une brosse à dent bien spécifique. Ce choix dépendra réellement du moment de la pose d’implants et de la fragilité de ces derniers.

Le choix de la brosse à dent face aux modèles commercialisés

La brosse à poils doux reste toujours la meilleure brosse qui convient aussi bien pour une dentition normale qu’avec un support dentaire. Cependant, vous aurez le choix entre un appareil électrique et une brosse manuelle. Quel que soit le type, il faut juste suivre les bons mouvements afin de garantir la bonne fixation de l’implant, essentiellement lors des premiers mois après l’intervention. Pour ce faire, vous devez tenir la brosse à un angle de 45 degrés, à l’endroit de rencontre entre la gencive et la dent. Évitez à ce stade de frotter brutalement dans un mouvement de va-et-vient pour ne pas endommager l’implant dentaire.

Il est important de signaler à ce propos que la brosse électrique est à éviter pendant au moins les trois premiers mois après la pose. En fait, les vibrations causées par cet appareil risquent d’impacter l’ostéointegration de l’implant. N’oublions pas également que le fil dentaire ou l’hydropulseur sont efficaces durant cette période. Dans toutes les situations, il reste prudent de suivre à la lettre le conseil de votre dentiste. Enfin, une hygiène bucco-dentaire rigoureuse accompagnée de consultations régulières chez votre praticien seront les règles indispensables pour garder l’implant dentaire toute la vie.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chirurgie

La chirurgie dentaire pour vous rendre votre sourire

Published

on

By

dentaire

Les procédures cosmétiques de la dentisterie sont de plus en plus accessibles au grand public. Vous pouvez désormais améliorer votre sourire grâce à quelques procédures de chirurgie dentaire bien exécutées.

Qu’est-ce que la chirurgie dentaire esthétique ?

Pour profiter des avantages de la chirurgie dentaire esthétique, vous devez accepter de subir une intervention chirurgicale.

L’intervention de divers spécialistes peut être nécessaire, notamment un dentiste esthétique, un prosthodontiste ou même un médecin généraliste s’intéressant aux cosmétiques.

L’objectif est de vous redonner confiance en vous et de vous aider à sourire à nouveau ; vos dents cassées ne seront plus qu’un lointain souvenir. Grâce à ces méthodes, vous pourrez à nouveau profiter pleinement de la vie.

Quels types de procédures sont disponibles en chirurgie dentaire esthétique ?

Plusieurs niveaux d’intervention peuvent être utilisés.

Le premier est le blanchiment des dents, parfois appelé blanchiment ou éclaircissement des dents. Trois peroxydes différents – de l’urée, de l’hydrogène et du carbamide – sont mélangés pour restaurer la blancheur naturelle de votre sourire. Le liquide obtenu est ensuite brossé sur les dents. Une réaction chimique se produit, et les tâches les plus tenaces sont éliminées.

Le lifting dentaire, ou la pose de facettes en porcelaine, est une autre technique courante. Une fine couche de céramique blanche (d’environ 0,3 mm d’épaisseur) recouvre alors l’extérieur de vos dents. Ce procédé permet de dissimuler des défauts tels que des dents ébréchées ou fissurées. Afin de maintenir le masque facial en place tout en continuant à suivre un régime alimentaire sain, des colles biologiques modernes sont utilisées. Les gouttières sont fabriquées de manière à ce que vous n’ayez pas à vous soucier du nettoyage de vos dents, mais vous ne pourrez pas non plus afficher un sourire trop large.

Vous pouvez également mettre des implants dentaires pour remplacer les dents manquantes. Il s’agit de la procédure la plus intensive puisqu’elle nécessite une anesthésie locale. Les implants et les couronnes existent dans une grande variété de styles et de matériaux pour répondre à tous les besoins.

Qui devrait envisager la chirurgie dentaire esthétique ?

Il n’est pas recommandé de subir ces interventions avant l’âge de 18 ans, même si les dents sont abîmées. En effet, il faut attendre que les dents soient entièrement formées et solides. Bien que les dents cassées puissent nécessiter une intervention chirurgicale, ces procédures ne sont pas impossibles.

En plus d’inverser l’usure des dents liée à l’âge, la chirurgie peut réaligner les dents ou ajuster la position de la mâchoire pour redonner aux dentitions les plus sévèrement endommagées une raison de sourire.

Dans le cas de dents usées, que ce soit par le bruxisme ou autrement, ainsi que de dents mal alignées, ébréchées, chevauchées, déformées, en retrait, inégalement espacées, manquantes ou autrement irrégulières, les facettes dentaires peuvent être un complément bienvenu.

Un sourire revisité, mais sur mesure

Même si le praticien et vous avez des préférences différentes quant au type d’intervention à réaliser, il y a quelques éléments à prendre en compte avant toute intervention.

  • La forme de votre visage
  • La couleur des dents,
  • La transparence des facettes 
  • L’adéquation des matériaux pour répondre à vos besoins.

Vous devriez obtenir des conseils sur les méthodes et les matériaux les mieux adaptés à vos besoins. Terminez la transformation de votre sourire dans l’un des meilleurs cabinets dentaires de votre région.

Continue Reading

Chirurgie

Quelques conseils avant une chirurgie dentaire

Published

on

By

chirurgie dentaire

Les personnes qui comprennent les visites dentaires sont appelées nombres. De plus, ces craintes augmentent lorsque des soins plus détaillés ou ciblés sont prévus ou lorsque des traitements chirurgicaux sont nécessaires. Si ce sentiment est courant, il est important de savoir que les dentistes généralistes, parfois appelés chirurgiens-dentistes, sont formés pour effectuer ce genre de gestes. De plus, la grande majorité du temps, les traitements sont réalisés sans difficultés majeures et donnent des résultats fiables.

En quoi consiste exactement la chirurgie dentaire ?

Selon la définition, la chirurgie fait référence à un domaine de la médecine, en l’occurrence la dentisterie, qui utilise des manipulations et des dispositifs internes précis pour traiter des maladies, des traumatismes ou certains maux. Ces interventions sont réalisées sous anesthésie générale ou régionale. Cette technique, qui convient à des interventions plus superficielles, est souvent utilisée en clinique dentaire.

Ces interventions sont rarement prises à la légère car elles peuvent être invasives (à des degrés divers) et nécessitent de longs temps de préparation et de récupération. Les dentistes l’utilisent lorsqu’il en résulte des avantages à long terme qui seraient autrement irréalisables.

Diverses thérapies avec des objectifs communs

Les principales interventions chirurgicales utilisées en dentisterie familiale sont les extractions dentaires, y compris celles des dents de sagesse, les implantations dentaires (la mise en place d’implants dentaires) et les procédures de génioplastie. Bien qu’elles visent diverses structures et qu’elles aient divers objectifs (enlever une dent malade ou potentiellement problématique, remplacer une dent usée, renforcer l’entretien des dents, etc.), ces manipulations ont les objectifs communs suivants :

Traiter une condition, une affliction ou un événement traumatique et tout effet associé ; préserver la santé et l’intégrité de la bouche en traitant une condition ou une source potentielle de problème (comme une infection qui se propage, une blessure aux structures voisines, etc.); et restaurer les qualités fonctionnelles et esthétiques du sourire.

Quelques conseils pour bien se préparer à la chirurgie dentaire

Parlez au dentiste de vos peurs et de vos antécédents afin qu’il puisse modifier ses mouvements pour vous aider à vous sentir plus à l’aise et à l’aise. De plus, il est crucial de communiquer votre horaire de prise de médicaments puisque certains d’entre eux peuvent interagir avec les produits utilisés, notamment les anesthésiques.

  • Informez-vous : Posez à votre équipe soignante toutes les questions pertinentes. Demandez-leur comment la procédure s’est déroulée, les résultats prévus et tout problème post-chirurgical. Même s’ils sont rares, ces derniers sont envisageables, entre autres après l’excision d’une dent de sagesse. Plus vous comprenez le sujet, plus il vous sera facile de répondre rapidement si nécessaire ;
  • Planifiez soigneusement la chirurgie et la récupération ultérieure ; planifiez des jours de convalescence à l’avance pour vous assurer d’avoir suffisamment de temps d’arrêt. Assurez-vous d’avoir à l’avance tout ce dont vous avez besoin pour votre rétablissement, y compris de la nourriture et des médicaments.
  • Suivez les conseils et consignes de votre équipe soignante si vous avez besoin de soins préalables (prescription, hygiène particulière, adaptation de votre alimentation…). Essayez de le faire afin que vous puissiez vous présenter à votre rendez-vous préparé. Cela facilitera les déplacements des membres de l’équipe (le dentiste, l’assistante et l’hygiéniste dentaire) et augmentera leurs chances de succès.
Continue Reading

Trending

Copyright © 2022